Comment valoriser ses déchets organiques ?

Pourquoi composter ?

Pour rappel, le compostage est un processus naturel transformant de la matière organique  (épluchures, restes alimentaires…) en un produit fertile semblable à un terreau. Ce geste écolo  permet de rendre à la terre ce qu’elle nous prodigue pour créer un cercle vertueux. Et oui, après  avoir consommé nos fruits et légumes, nos déchets organiques peuvent devenir de l’engrais  naturel qui fertilisera le sol afin d’obtenir plus d’aliments, qui donneront à leur tour plus d’engrais,  etc. En plus, le compost entre dans une démarche globale de réduction des déchets. En  compostant nos biodéchets, nous imputons environ un tiers de volume à notre poubelle tout venant. En bref, c’est une façon simple de faire une belle action pour la planète et pour vous même !

Comment faire un compost ?

Si vous n’avez pas de jardin :

Vous pouvez tout simplement mettre vos épluchures dans un seau avec couvercle, et aller  régulièrement le vider dans un composteur de quartier (2 à 4 fois dans le mois selon votre  consommation de fruits/légumes et la taille de votre contenant). À Nantes, la start-up locale  Ouivalo a mis en place des points relais de compostages dans plusieurs endroits de la ville. Vous  pouvez aussi utiliser un lombricomposteur. Celui-ci se compose de plusieurs compartiments et  fonctionne avec des lombrics (vers). Il permet d’obtenir du compost et du lombrithé (= jus  fertilisant), aussi appelé « thé de vers ». La ville de Nantes accorde une subvention de 40€ aux  personnes souhaitant investir dans un lombricomposteur individuel.

Si vous avez un jardin :

Dans ce cas, vous pouvez installer un composteur à même votre terrain pour que les  organismes décomposeurs viennent naturellement faire leur travail. La récolte pourra avoir lieu  une fois par an environ, contre 2 à 4 fois par an avec un lombricomposteur. Il doit être placé dans  un coin ombragé. Là aussi, la ville de Nantes promet une subvention de 30€ pour tout habitant  qui souhaite acheter ou fabriquer son composteur individuel.

Que peut-on mettre dans un compost ?

Si c’est pour alimenter un compost de quartier, les consignes peuvent légèrement différer d’une  organisation à une autre. Demandez la liste des biodéchets acceptés avant de vous lancer ! Si  c’est pour votre propre compost, vous pouvez suivre cette liste :

Les matières vertes et humides compostables :

  • Épluchures de fruits et légumes (agrumes en petits morceaux) 
  • Restes de repas 
  • Thé et marc de café 
  • Fleurs, plantes et herbe fraiches

Les matières brunes et sèches compostables :

  • Fleurs, plantes et herbes séchées, paille 
  • Papier, carton et tissus cellulosiques (sans étiquettes et non colorés) : mouchoirs, essuie-tout,  papier journal, boites d’œufs, etc. 
  • Litières de petits animaux (rongeurs) 
  • Copeaux de bois (non traité et non peint)

Les matières compostables en quantité limitée :

  • Coquilles d’œufs et petits os  
  • Pain humidifié 
  • Cendre de feu de bois 
  • Cheveux

Les matières vertes et humides sont riches en azote, tandis que les matières brunes et sèches  sont riches en carbone. Les deux sont indispensables pour un compost réussi !

Les matières non compostables :

  • Matières synthétiques  
  • Journaux avec couleurs, magazines 
  • Huiles et graisses alimentaires 
  • Viande et poisson 
  • Cendre de barbecue 
  • Bois de menuiserie et bois traité 
  • Poussières d’aspirateur 
  • Textiles 

Valoriser ses déchets avant le compost

Si c’est pour alimenter un compost de quartier, les consignes peuvent légèrement différer d’une  organisation à une autre. Demandez la liste des biodéchets acceptés avant de vous lancer ! Si  c’est pour votre propre compost, vous pouvez suivre cette liste :

Réutiliser du marc de café

  • Pour la peau : Mélangez le marc de café à du miel et de l’huile végétale pour fabriquer un  gommage fait maison. Si vous êtes brun. e, vous pouvez aussi l’utiliser pour faire briller vos  cheveux en massant vos racines avec du marc de café. 
  • Pour déboucher les canalisations : En prévention, versez régulièrement une cuillère à soupe de  marc de café dans vos tuyaux pour empêcher l’apparition de bouchons et odeurs indésirables. • Pour désodoriser : Placez un bocal rempli de marc de café ouvert dans votre réfrigérateur, il permettra de neutraliser les mauvaises odeurs. Vous pouvez aussi confectionner une boule  désodorisante pour la maison en mettant du marc de café dans un bas

Réutiliser du marc de café

  • Pour la peau : Mélangez le marc de café à du miel et de l’huile végétale pour fabriquer un  gommage fait maison. Si vous êtes brun. e, vous pouvez aussi l’utiliser pour faire briller vos  cheveux en massant vos racines avec du marc de café. 
  • Pour déboucher les canalisations : En prévention, versez régulièrement une cuillère à soupe de  marc de café dans vos tuyaux pour empêcher l’apparition de bouchons et odeurs indésirables. • Pour désodoriser : Placez un bocal rempli de marc de café ouvert dans votre réfrigérateur, il permettra de neutraliser les mauvaises odeurs. Vous pouvez aussi confectionner une boule  désodorisante pour la maison en mettant du marc de café dans un bas

Réutiliser des peaux de bananes bio

  • Pour faire de la cuisine : La peau de banane est tout à fait comestible. Utilisez là dans un gâteau  en coupant les extrémités et en mixant le tout. Vous pouvez la faire bouillir 10 min dans l’eau  avant si vous souhaitez la rendre plus tendre.  
  • Pour la peau : Frottez doucement une peau de banane sur votre visage puis laissez sécher aussi  longtemps que possible, avant de rincer à l’eau tiède. Cette astuce nourrit l’épiderme et aide à  réduire l’acné !

Réutiliser des épluchures de légumes bio

  • Pour faire du bouillon de légumes : Faites cuire les épluchures à l’eau avec de l’huile d’olive, des  herbes aromatiques, du sel et du poivre dans une casserole, pour obtenir un bouillon de  légumes liquide. Sinon, faites sécher les épluchures au four (maximum 120 degrés), puis mixez les pour fabriquer du bouillon de légumes en poudre, à utiliser comme un condiment. 
  • Pour faire des chips : Placez vos épluchures lavées à plat sur une plaque de cuisson,  badigeonnez d’huile, et assaisonnez avec sel et poivre. En une quinzaine de minutes, vous  pourrez déguster vos chips zéro déchet !

Découvrez aussi

Cosmétiques 100% naturels : Bonne ou mauvaise idée ?

Dans cet article nous abordons les raisons de passer aux cosmétiques 100% naturels et comment opérer cette transition...

Faire ses courses en bio et local à Nantes

Lorsque l’on souhaite modifier ses habitudes de consommation, il n’est pas toujours simple de comprendre l’offre disponible dans sa ville. Dans cet article, vous trouverez la majeure partie des points de vente alimentaires bio de Nantes, classés par catégories.